Vous êtes ici

La technologie NVMe

Qu'est-ce que le NVMe ?

NVMe (Non-Volatile Memory express,) est une spécification qui permet à un périphérique de stockage Flash de faire un usage optimal des capacités du bus PCI-express.

Qu'est-ce que cette nouvelle technologie apporte aux systèmes ?

La technologie améliore significativement autant les performances aléatoires que séquentielles :

  • en réduisant la latence;
  • en fournissant un haut niveau de parallélisme;
  • en rationalisant les jeux de commande;
  • le tout en fournissant un support de sécurité et une entière protection des données.

Et concrètement, comment ça marche ?

Aussi appelée NVMHCI, pour Non-Volatile Memory Host Controller Interface, cette spécification succède à la préhistorique AHCI (Advanced Host Controller Interface). Ces protocoles spécifient comment les systèmes d'exploitation doivent dialoguer avec les supports de stockage. Cette interface autorise un lien direct entre le port PCI-Express de la machine et le contrôleur en charge de la mémoire Flash. De quoi gommer certaines latences, et augmenter considérablement les débits théoriques.

Ainsi le NVMe est aux SSD dernier cri ce que l'AHCI fut aux disques durs Serial ATA. Il est adapté aux spécificités du support, à la conception multicanale et au temps d'accès quasi instantané de la mémoire flash en l'occurrence, et décuple les performances. Certains des premiers modèles culminent à 3 Go/s et à 750 000 IOPS.

La prise en charge de ces protocoles incombe en grande partie au système d'exploitation, qui charge des pilotes compatibles avec le type de contrôleur des supports de stockage. Mais le firmware (ou BIOS) de la carte mère a néanmoins sa part de responsabilité.

Pensez-vous que le NVMe ait un avenir prometteur ?

Les spécifications 1.1 du NVMe, arrêtées en octobre dernier par le consortium en charge de son développement (au sein duquel figurent entre autres Samsung, Intel, LSI, Micron ou Sandisk) ouvrent quant à elles la voie à un maximum théorique de 64 000 instructions gérées sur 64 000 files d'attente. De quoi donner tout son sens à l'expression massivement parallèle, même si les contrôleurs actuels ne travaillent généralement que sur huit canaux, ce qui explique d'ailleurs que des spécialistes du stockage pro comme EMC, Dell ou Oracle soient également impliqués dans les développements.

Le NVMe offre par ailleurs un intérêt tout particulier pour l'univers des serveurs, dans la mesure où il intègre des mécanismes de vérification des données avancés, répondant notamment aux standards DIF et DIX des spécifications T10.

 

Responsable technique chez Infodip